• "Souviens toi..."

    Dans la vie, tout change, le temps passe, les gens vont et viennent, la vie continue pourtant malgré cela les souvenirs restent a jamais...

    Dans une école formant une nouvelle génération de talents, des vies se croisent et se rencontrent, pourtant toutes ces vies ne suivront pas toutes le même chemin, certaines réussiront, d'autres échoueront car il n'y a pas de la place pour tout le monde parmi les étoiles...

    ©angelmimi

    Informations utiles  :

    1) 'je ne suis pas comme cela' = pensée du personnage (simple guillemet)

    2) "regarde-moi" = parole du personnage (double guillemet)

    3) Cette fanfiction n'est basée sur aucun manga ou anime ^^

    4) La publication des chapitres est tout les jours sauf imprévu dans ce cas-la je vous informe de la date précise de sortie du prochain chapitre ^^

  • - 8 mois plus tard-

    Apres le départ de Shota, le temps avait passé et les plaies s'étaient refermées. Grace au retour de ses souvenirs, Misaki avait enfin retrouvée une vie normale a la grande joie de ses parents. Hiro lui était soulagé que Misaki aille enfin mieux, après avoir vécu plusieurs mois ensemble dans la famille de Misaki, il se sentait comme un membre de la famille, Hiro considérait Misaki comme une sœur et celle-ci voyait en lui un frère ainsi qu'un confident. De son coté Yuna, lorsqu'elle avait appris pour le passé de Misaki avait eu un moment de choc où elle était littéralement restée figée l'espace d'une minute. 

    La vie avait repris son cours mais au fil des mois certaines choses avaient changées. Tout d'abord la relation entre Takeru et Misaki avait évoluée, ils s'étaient beaucoup rapproché et Misaki commençait a ne plus voir Takeru seulement comme l'ami d'enfance qu'elle connaissait. En quelques mois la carrière de Hiro avait décollée et celle de Yuna avait évoluée car elle obtenait de plus en plus de rôle dans des séries et des films en plus de sa carrière musicale. Tout les deux s'étaient beaucoup rapproché et Yuna avait avouée a Misaki que tout les deux envisageaient d'officialiser leur relation dès que possible.

    L'année scolaire s'était aussi poursuivie et après être passé en 3eme année et d'avoir tous passés leurs examens avec succès, tous les élèves s'apprêtaient a recevoir leurs diplômes avant de partir pour l'université. Misaki, Yuna, Takeru et Hiro avaient décidés de tous s'inscrire dans la même université dans la section d'arts musicaux appliqués, Hiro et Yuna se spécialisant sur les arts de la scène et Misaki et Takeru dans la composition.

    Le jour de la cérémonie de remise de diplôme était enfin arrivé et Misaki accompagnée de Hiro et de Yuna se dirigeait doucement vers le gymnase aménagé pour l'événement.

    "Cela va faire bizarre de ne plus venir ici" remarqua Yuna alors que le groupe passait dans les couloirs.

    "Oui c'est vrai... on a tellement de bon souvenirs ici" dit Misaki

    Les 3 amis continuèrent a avancer lorsque Misaki se figea au moment où ils passèrent devant le jardin du lycée,

    "Qu'est-ce qui se passe Misaki ?" demanda Hiro

    "Je... Partez devant je vous rejoins plus tard." répondit Misaki en se dirigeant vers le jardin.

    Hiro regarda dans le jardin et y vit Takeru, un sourire traversa son visage lorsqu'il comprit pourquoi Misaki s'était séparé d'eux.

    "Misaki" il dit et celle-ci se retourna avant qu'il ne continue "Rappel toi que je t'ais a l'œil." il lui dit en souriant.

    "Je sais." répondit Misaki en riant légèrement avant d'aller rejoindre Takeru dans le jardin.

    'Hiro est vraiment de plus en plus protecteur.' pensa-t-elle en s'approchant de Takeru.

    Ce dernier ne l'ayant pas encore remarquée, elle s'approcha doucement et lui sauta au cou par derrière,

    "Bouh !"

    Takeru sursauta avant de rire en voyant Misaki,

    "Tu m'as surpris."

    "C'était le but." répondit Misaki en le lâchant avant de lui demander "Qu'est-ce que tu fais ici tout seul ?"

    "Je prenais juste l'air avant la cérémonie, je pense que ce lycée va me manquer. Même si j'aimerais oublier certaine choses, je garderais majoritairement de bon souvenirs." il dit en prenant doucement la main de Misaki.

    "Moi aussi mais je peux te dire qu'oublier n'est pas forcément la meilleure chose, autant se concentrer sur les bons souvenirs afin d'accepter les moins bons."

    Le silence s'installa alors que le vent soufflait doucement a travers les arbres faisant s'envoler plusieurs pétales des fleurs qui ornaient les arbres,

    "Dis Takeru" commença Misaki.

    "Oui" répondit ce dernier en se mettant en face d'elle.

    "Tu penses que Shota reviendras un jour ?"

    Au lieu de lui répondre directement Takeru eu un sourire malicieux qui intrigua Misaki,

    "Pourquoi est-ce que tu ne lui demanderais pas ?" répondit Takeru

    Misaki ne comprit pas tout de suite alors que Takeru la fit tourner doucement, les yeux de Misaki s'écarquillèrent lorsqu'elle vit Shota en face d'elle,

    "Shota ! Tu es de retour !" s'écria Misaki en lui sautant dans les bras.

    Shota la serra dans se bras,

    "Je suis de retour pour de bon cette fois."

    "C'est vrai !?" s'exclama Misaki en se détachant de lui.

    "Oui, je me suis même inscrit dans la même université que vous mais dans la même spécialité que Hiro et Yuna." répondit Shota en souriant avant de continuer "Vous m'avez beaucoup manqués tout les deux, surtout toi Misaki" il dit en caressant le visage de Misaki avant d'échanger un regard malicieux avec Takeru. Ce dernier força un sourire avant de prendre Misaki dans ses bras d'un air protecteur. Shota ria légèrement a son acte,

    "Je tiens a préciser que malgré mon absence mes sentiments sont inchangés."

    "Pareil pour moi" répliqua Takeru

    Misaki jeta un regard entre les deux et commença a se sentir mal-à-l’aise,

    'Ne me dites pas que tous les deux...'

    "Ne t'inquiètes pas Misaki on ne vas pas te forcer a choisir tout de suite" la rassura Shota.

    "C'est vrai mais on pourrais l'aider a choisir." répondit Takeru avec un regard malicieux envers Shota.

    "A tes risques et périls" répondit Shota en souriant

    Misaki ne comprit pas où ils venaient en venir mais lorsque Takeru la lâcha, brusquement il lui déposa un baiser sur le lèvres puis quelque secondes après ce fut au tour de Shota de lui aussi déposer un rapide baiser sur les lèvres de Misaki. Cette dernière se figea, pétrifiée par la surprise avant de devenir toute rouge.

    "Mais qu'est-ce qui vous prend !?" elle s'exclama alors que Takeru et Shota se mirent a rigoler avant de partir en courant,

    "Mieux vaut éviter la colère de Misaki !" s'exclama Takeru

    "Sauves qui peut !" rajouta Shota.

    Misaki se mit immédiatement a leur courir après en rigolant,

    "Revenez ici !"

    Takeru et Shota après avoir un peu couru, s'arrêtèrent près des portes du gymnase car la cérémonie allait bientôt commencée, Misaki les rattrapa et se mit entre les deux, elle glissa chacune de ses mains dans celle de Takeru et de Shota avant d'entrer alors qu'un sourire illuminait son visage,

    "Tout est enfin comme avant !"

    Takeru et Shota la regardèrent tout les deux avec un regard rempli d'amour et d'affection,

    'Misaki, souviens toi de tous ces bons moments et de tous ceux qui sont encore a venir.’

    Fin 

    Merci d’avoir lu ma 7eme fic >.< J’espère qu’elle vous auras plus. Pour ce qui est de la suite au niveau publication cela va être très compliqué dut au bac mais attendez vous a 1~2 concours dans la semaine ainsi qu’au fait que je serais de moins en moins présente pendant un certain temps (voir pas du tout là du 17/06 au 23/06).


    21 commentaires
  • A l'aéroport de Tokyo, Shota regarda d'un air absent le panneau d'affichage annonçant les différents vols prêts a partir aux quatre coins du monde. A coté de lui son manager attendait en vérifiant l'emploi du temps de Shota a l'étranger ainsi que d'autres papiers concernant diverses formalités.

    "On ne devrait plus tarder a y aller" lui dit son manager en regardant sa montre.

    Shota regarda l'heure et soupira,

    "Oui..."

    Il ne restait plus beaucoup de temps avant que l'embarquement ne commence et Shota et son manager devraient bientôt passer la sécurité. Shota avait demandé a attendre jusqu'a la dernière minute pour y aller. Il regarda a travers l'aéroport d'un regard vide,

    'Je ne sais pas ce que j'attendais... C'est tout ce que tu mérites Shota pour t'être mis a dos Takeru et Misaki... Et dire qu'a une époque on était si proche... Comment est-ce que l'on a put en arriver là...'

    "Shota on va commencer a y aller" lui dit son manager en se levant.

    "D'accord." répondit Shota en se levant, il jeta un dernier regard avant de se rendre a l'évidence,

    'Il est trop tard...'

    Shota commença a suivre son manager vers la douane lorsqu'il entendit quelqu'un crier au loin,

    "Shota !!!"

    En entendant son prénom il se figea avant de se retourner pour voir Misaki et Takeru qui arrivaient en courant vers lui,

    "Shota attends !!!" cria Misaki a nouveau.

    Les yeux de Shota s'écarquillèrent,

    "Misaki... Takeru..."

    Ces derniers arrivèrent près de lui a bout de souffle, Takeru s'approcha en premier de Shota,

    "Tu pensais t'en tirer comme cela sans dire au revoir ?"

    Sous le choc Shota ne sut que répondre alors que Misaki avait repris son souffle,

    "Shota je... je dois te parler" elle lui dit alors que Takeru s'écarta pour les laisser parler.

    "On n'as pas beaucoup de temps." lui répondit Shota en évitant son regard.

    Misaki inspira un grand coup, puis d'un coup elle mit une gifle a Shota. En entendant la claque, Takeru dévisagea Misaki alors que Shota porta la main a sa joue qui commençait a prendre une teinte rose,

    "Pourquoi est-ce que tu as fait ça !?" s'exclama Shota.

    "Ça c'est pour tout ce que tu m'as fait subir. Tu m'as abandonné une fois il y a 10 ans, tu recommences aujourd'hui ! De plus tu n'as pensé qu'a toi et tu ne te rendais pas compte que de me forcer a retrouver mes souvenirs me faisait souffrir ! Pourtant je te pardonne et je tiens aussi a m'excuser" lui répondit Misaki qui sentait les larmes lui monter.

    "Misaki c'est moi qui suis désolé, je..." commença a répondre Shota avant de se figer "Tu... tu te rappelles de mon départ il y a 10 ans !? Tu as retrouvée tes souvenirs !?"

    Misaki acquiesça d'un signe de la tête alors que les larmes s'étaient mises a couler,

    "Oui je me souviens de tout. Toutes nos après-midi dans le parc tout les trois avec Takeru, toi qui avait souvent du mal a te réveiller, le jour où tu nous as annoncé que tu partais, le mot que tu as laissé dans mon carnet. Je me souviens de tout."

    Inconsciemment Shota s'était mis aussi a pleurer, il prit Misaki dans ses bras et la serra fort contre lui,

    "Misaki, tu es de retour !"

    "J'ai toujours été là, j'ai disons juste eu quelques petits problèmes en cours de route." répondit Misaki avec un sourire.

    "Tu m'avais beaucoup manqué, c'est bon de te retrouver."

    "Toi aussi tu nous as manqué a tous les deux." répondit Misaki alors que Shota la libéra de l'étreinte, ce dernier regarda Takeru qui avait observé la scène. Shota se dirigea ensuite vers Takeru et l'étreint,

    "Takeru, je te dois des excuses et je te remercies d'avoir été là pour Misaki pendant tout ce temps.”

    "C'est normal Shota"

    "Shota on n'a plus le temps il va vraiment falloir y aller" lui dit soudain son manager.

    Misaki sentit une nouvelle vague d'émotions la submerger, Shota la serra une dernière fois dans ses bras,

    "Misaki prends soin de toi, je serais bientôt de retour c'est promis."

    "On attendra ton retour comme la dernière fois" répondit Misaki en parvenant a sourire.

    Shota regarda ensuite Takeru,

    "Tu la protégeras mieux cette fois ?"

    "Compte sur moi" répondit Takeru en s'écartant un peu de Misaki avec Shota avant d'ajouter "Mais saches qu'a partir de maintenant je ne retiendrais plus mes sentiments."

     

    -----

    Suite a un imprévu, prochain chapitre : le 09/06/13 dans la soirée.


    10 commentaires
  • Apres l'élan de ses souvenirs, Misaki se calma peu a peu et se releva doucement aidée par Takeru. Maintenant que son passé était redevenu claire, Misaki comprit pourquoi elle avait fait un blocage sur ses souvenirs,

    "En plus du choc... si je ne voulais pas me souvenirs, c’est parce que je ne voulais pas revivre la douleur de l'abandon de Shota et de mes parents..."

    "Tu es forte Misaki, je crois en toi, n'oublie pas que tu n'es plus seule aujourd'hui" l'encouragea Takeru.

    "Merci... pourtant je... je suis perdue. Je ne sais plus quoi faire..."

    Misaki repensa a ses derniers paroles avec Shota et se sentit mal,

    "Tout est de ma faute... j'ai blessé Shota et il part de nouveau alors que..." 

    Misaki marqua une pause en se souvenant du mot laisser par Shota 10 ans auparavant.

    "Alors qu'il t'aime" compléta Takeru.

    Les yeux de Misaki s'écarquillèrent alors qu'elle repensa au morceau de papier ou elle n'avait put lire que 2 mots : 

    'Je t'aime'.

    "Comment... est-ce que tu sais cela ?"

    "Je l'ai deviner lorsque Shota est revenu et qu'il a voulu que tu retrouves tes souvenirs. L'amour... c'était la seule raison qui l'aurait pousser a te faire souffrir. En plus il y a 10 ans, il me l'avait déjà fait comprendre..."

    Misaki observa Takeru et vit un mélange de tristesse et de regrets dans son regard, puis il lui dit,

    "Je suis désolé Misaki..."

    "Pourquoi est-ce que tu t'excuses ?"

    "Parce que quelque part au fond de moi cela m'arrangeais que tu ne retrouves pas tes souvenirs... cela voulait dire que peut-être un jour j'aurais une chance avec toi car... moi aussi je t'aime Misaki."

    A sa déclaration Misaki rougie et se sentie vacillée et Takeru la soutint, 

    "Ça va aller ?"

    Misaki acquiesça d'un signe de la tête,

    'Takeru... cela fait beaucoup a intégrer en une seule fois en plus de tout mes souvenirs…'

    "J'ai l'impression de n'avoir été qu'une ombre pendant toutes ces années et maintenant je ne sais plus où j'en suis."

    "Tu ne peux pas vraiment dire cela, pendant ces années tu as vécu, tu t'es fait de nouveaux amis, tu as découvert de nouvelles choses, tu n'étais pas une ombre, tu es restée la même pendant tout ce temps, n'en doute pas." lui répondit Takeru avec un sourire encourageant.

    "Oui c'est vrai mais... est-ce que les choses peuvent redevenir comme avant ?"

    Takeru la regarda dans les yeux avant de la prendre par la main et de l'emmener vers la sortie du parc,

    "Je vais faire tout mon possible pour."


    9 commentaires
  • Quelques jours plus tard, Shota était partis. Lorsque Misaki avait vu l'un de ses amis disparaitre au loin, la douleur avait envahie son cœur et le sourire disparut de son visage. Takeru de son coté cachait sa tristesse d'avoir quitter son meilleur ami afin de ne pas rendre les choses plus compliquées pour Misaki. En rentrant après avoir accompagné la famille Azumi a l'aéroport, Misaki garda le silence sur tout le trajet pendant que ses parents étaient occupés a discuter de la création de leur agence. En arrivant chez elle, Misaki monta dans sa chambre, en y entrant elle se figea en y voyant son carnet sur son lit,

    'Tout nos souvenirs...'

    Misaki prit délicatement le carnet avant de redescendre, elle sortit discrètement et alla jusqu'au parc qui était désert car des nuages menaçant recouvraient le ciel. Elle s'assit sur un banc alors que le vent commençait a souffler et que la pluie ne devait plus tarder a tomber. Misaki prit une grande inspiration avant d'ouvrir le carnet et de feuilleter les pages recouvertes de musiques et de chansons.

    'Les choses ne sont vraiment plus pareil... je n'ai pas le cœur a chanter...' pensa Misaki en soupirant alors que les larmes lui montaient.

    Elle continua de feuilleter les pages avant de s'arrêter lorsqu'elle remarqua qu'un mot plié avait été glissé entre deux pages.

    "Ce n'etait pas là avant..."

    Misaki prit le mot et commença a le déplier, en apercevant les débuts de l'écriture, elle manqua de pousser un cri de surprise en reconnaissant l'écriture de Shota. Son cœur se mit a battre plus rapidement et alors qu'elle allait finir de le déplier une bourrasque violente de vent souffla et le papier s'échappa des mains de Misaki et s'envola. Les yeux de cette dernière s'écarquillèrent lors que le papier s'éloignait dans les airs.

    "Attends reviens !" cria Misaki en se levant après avoir posé son carnet sur le banc. Elle poursuivit le bout de papier quelques secondes avant que celui-ci ne s'arrête en se coinçant dans les branches d'un arbre.

    "Ouf il ne s'est pas envolé"

    Misaki essaya de sauter mais elle était trop petite pour l'attraper,

    'Zut, je suis trop petite, il va falloir monter.'

    Misaki monta doucement dans l'arbre pour atteindre la branche qui lui permettrait d'atteindre le papier. Elle s'assit sur la branche et commença a se déplacer vers le bout où étais coincé le papier, elle allait l'attraper lorsqu'elle entendit quelqu'un crier,

    "Misaki descends de là ! C'est dangereux !"

    Cette dernière baissa le regard pour voir Takeru qui la regardait avec un regard empli de peur et d'effroi.

    "Je dois récupérer quelque chose et je descends !" répondit Misaki en continuant d'avancer.

    "Misaki je t'en supplie ne fais cela, ça ne vaut pas le coup ! On peut demander a un adulte de nous aider !" essaya de la convaincre Takeru mais Misaki continua d'avancer

    "J'y suis presque..." dit Misaki en tendant le bras et en agrippant le morceau de papier. Ce dernier s'ouvrit et Misaki vit le message laissé par Shota cependant une nouvelle bourrasque violente arracha le mot qui s'envola de nouveau, Misaki eut le reflexe de se jeter en avant pour le rattraper mais elle perdit l'équilibre.

    Tout se passa rapidement ensuite, Misaki ne sentit plus rien sous elle l'espace de quelques secondes, elle fut entourée de silence avant d'atterrir violemment sur le sol. Immédiatement une douleur fulgurante traversa son corps lui coupant la respiration, en quelques secondes tout devint noir autour d'elle et elle entendit les cris de Takeru,

    "Misaki !!! Au secours ! A l'aide ! Aidez moi !"

    Puis tout devint noir et Misaki n'entendit plus rien.

    -Retour au présent-

    Encore blottit dans les bras de Takeru, Misaki, en larmes, essaya de reprendre son souffle. Takeru la serra fort contre lui et la berça doucement le temps qu'elle puisse se remettre de ses émotions. Misaki se calma avant de demander,

    "Takeru... pourquoi... pourquoi est-ce que tu as agis comme tu la fait de pendant tout ce temps ?"

    Takeru qui continuait de la bercer répondit,

    "Lorsque Shota est partis, je lui ais promis que je ferais tout pour te protéger mais... je n'ai put empêcher l'accident. Apres les choses se sont compliquées lorsque les médecins t'on diagnostiqué avec une amnésie sévère. Jour après jour je t'ai vus dépérir a cause de ces souvenirs que tu cherchais désespérément a retrouver. Par conséquent afin que tu ne souffres plus j'ai tout fait pour que tu ne puisses pas te souvenir de moi. Les premières années tout allait bien car j'avais changé d'école mais lorsque je t'ai vus dans la même classe de composition que moi au lycée,... mon cœur s'est arrêté, je ne pouvais pas prendre le risque qu'un seul souvenir revienne et te fasse souffrir alors j'ai décidé de faire tout mon possible pour que tu me détestes..."

    'Takeru...'

    "En oubliant le passé, tu ne souffrais plus donc j'ai décidé de disparaitre... mais quelque part au fond de moi je ne pouvais pas me mentir, mon cœur souffrait et je n'ai pas put m'empêcher de garder un œil sur toi."

    Misaki le regarda avant que les paroles de Takeru lui revienne a l'esprit,

    'J'ai toujours été là.'

     

    -----

    Prochain chapitre : le 06/06/13 dans la soirée


    7 commentaires
  • Un jour d'été, alors que la petite Misaki s'était réveillée en retard, elle sortit de chez elle rapidement,

    'Et dire que cette fois c'est moi qui me suit pas réveillée ! Shota commence a déteindre sur moi !'

    Apres avoir enfilé ses chaussures, Misaki sortit et s'apprêtait a partir en courant lorsqu'elle aperçut Shota et Takeru qui étaient juste devant chez Shota.

    'Qu'est-ce qu'ils font là ?' se demanda Misaki en s'approchant.

    En arrivant près de ses amis, elle remarqua que de nombreuses boites en carton étaient alignées a l'extérieur de la maison, ne comprenant pas ce qu'il se passait Misaki demanda,

    "Shota qu'est-ce qui se passe ?"

    Les deux garçons se retournèrent en entendant sa question et Misaki se figea en voyant leurs mines sombre, Takeru avait l'air incrédule et Shota ne savait pas où se mettre.

    "Je vais déménager..." finit par répondre Shota.

    Les yeux de Misaki s'écarquillèrent et elle déglutit péniblement,

    "Tu dois partir !?"

    "Oui je n'ai pas le choix..."

    Misaki sentit ses émotions monter et dut commencer a retenir ses larmes, Takeru le remarqua et lui prit doucement la main avant de demander,

    "Où est-ce que tu vas ?"

    "Je pars quelque part a l'étranger, mon père a eu un poste important donc avec maman on part avec lui..."

    En entendant les mots de Shota, le cœur de Misaki s'effondra,

    'Si...si il part on ne pourras pas se voir tout les jours...'

    "Pour... pour combien de temps ?" parvint a demander Misaki en tremblant.

    "Je ne sais pas, sans doute plusieurs années voir peut être pour toujours..."

    Takeru et Misaki regardèrent leur ami avec des yeux ébahis,

    "Ce n'est pas possible..." murmura Misaki.

    Takeru lui serra doucement la main pour la réconforter avant que Shota ne dise au bord des larmes,

    "Vous... vous allez beaucoup me manquer tout les deux..."

    "Tu vas aussi nous manquer..." répondit Takeru avant de le serrer dans ses bras.

    Misaki qui avait du mal a retenir ses larmes ne dit rien et rejoignit l'étreinte, elle ferma les yeux,

    'C'est la dernière fois que l'on serra tous ensemble avant très longtemps, je souhaite me souvenir de tous nos bons moments tous les trois jusqu'a ce que nous soyons enfin tous réunis.'

    "Vous êtes mes meilleurs amis et je vous remercie pour tout les bons moments ensemble." leur dit Shota alors que les larmes avaient commencées a couler le long des visages des enfants.

    "On attendra ton retour" répondit Misaki "Un jour on sera a nouveau réuni tous les trois."

    "Je reviendrais c'est promis"


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique